Architecture Tlemcen

La méthode d’appréhender une Analyse Urbaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La méthode d’appréhender une Analyse Urbaine

Message par dalal le Ven 10 Avr - 21:52

« L’urbaniste ne doit prendre son crayon qu’après avoir terminé son enquête de monographie locale et l’avoir judicieusement conduite : un problème bien posé et déjà prés d’être résolu…. » RENE DANGER

Objectifs de l’analyse urbaine:

-Identifier les caractères fondamentaux d’un territoire (paysage, urbanisme et architecture)
-Montrer les évolutions du territoire.
-Mettre en évidence les points forts à valoriser et les problèmes à corriger.
-Conclure sur les premières orientations à envisager, se donner les moyens d’une prise de décision urbanistique efficace et sereine
la méthode proposée se présente sous forme de 3 étapes :
1- établir un diagnostic du territoire afin de bien cerner en deuxième temps
2-les enjeux et les problème de l’assiette choisie ( la synthèse) , dans une perspective de consolidation et de respect du patrimoine local et des paysages identitaires.
3- Dans un troisième temps, il faut effectuer des choix d’intervention selon les contraintes observées lors de l’analyse et de la synthèse ,
L'intervention urbanistique peut prendre plusieurs formes :

1).La réorganisation urbaine
 Elle a pour objectif l'amélioration de la réalité urbaine par des actions superficielles, non radicales, à court ou à moyen termes. Ce type d'intervention ne bouleverse donc pas la situation préexistante, ne produit pas de rupture dans le cadre bâti et correspond, par conséquent, aux situations urbaines ou il est difficile ou non nécessaire de mener des interventions radicales.

2). La rénovation urbaine
 Elle adapte une entité donnée à de nouvelles conditions d'hygiène, de confort, de fonctionnement, de qualité architecturale et urbanistique. Cette intervention est de nature beaucoup plus radicale que la précédente et s' applique à des secteurs ou à des îlots dont les caractères facilitent et/ou justifient une intervention forte et ou les contraintes entravant l'intervention sont peu importantes.
La modernisation urbaine a imposé, pendant quelques décennies (1950, 1960 et 1970), la rénovation comme principal type d'intervention à l'intérieur des villes, mais la contrainte, de plus en plus présente du patrimoine urbain; a réduit le recours à ce procédé radical de transformation des espaces urbains.

3). La restauration
 Ce type d'intervention urbanistique se limite au cas de figure d'une entité à identité culturelle et/ou architecturale menacées, qui réclame des mesures de sauvegarde.

4). La restructuration urbaine
 La restructuration introduit une nouvelle configuration de l'entité, en la remodelant. Elle implique, de ce fait, un changement radical d'un espace urbain assez vaste, aussi bien au niveau de son tracé Elle s'applique à des entités qui présentent une déstructuration et un manque d'homogénéité évidents au niveau du tracé ou du cadre bâti.

5). La densification urbaine
Elle s'applique à des secteurs urbanisés qui présentent des poches non urbanisées (cas des emprises militaires ou ferroviaires, d'importantes parcelles non bâties à l'intérieur du tissu). Ces secteurs sont souvent densifiés sous la pression de l'urbanisation et l'augmentation de leurs valeurs foncières.

6). L'extension urbaine
Elle s'applique aux entités non urbanisées et qui sont destinées par le plan d'urbanisme à une urbanisation future; aucune contrainte n'existe de ce fait, hormis la constructibilité des terrains et leur prix, les infrastructures, et d'équipements et les contraintes du site naturel ; en d'autres termes, le coût de l'urbanisation.
L'extension urbaine doit être guidée par le souci d'intégration fonctionnelle (programmation) et morphologique (articulation) au reste de la ville.

7). La réhabilitation urbaine
Cette action, assez récente dans le discours et la pratique urbanistiques, a pour objectif l'intégration de secteurs urbains marginaux au reste de la ville, par des interventions aussi bien sur le cadre physique que sur le cadre social, source de conflits et d'instabilité pour la collectivité.
l'ensemble des interventions peut s'appeler la série de R:
Rénovation
Restauration
Réhabilitation
Requalification
Restructuration
Réorganisation

La bibliographie

KEVIN LYNCH , L’image De La Cité , Dunod, 1989
MAOUIA SAIDOUNI , élément d’introduction à l’urbanisme, CASBAH Edition, 2001
PUYLOUBIER, Atelier de design urbain franco-canadien, Projet international en architecture et urbanisme ARC-62034 JUIN 2006, Projet réalisé par l’université LAVAL au Canada
cordialement G Dalal







[list][*]

dalal
Archi_vert
Archi_vert

Féminin
Nombre de messages : 38
Age : 31
Localisation : constantine
Emploi/loisirs : etudiante
Université : constantine
Réputation : 6
Points : 62
Date d'inscription : 14/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://architous.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méthode d’appréhender une Analyse Urbaine

Message par biba_archi le Mar 15 Déc - 22:33

merci pour les bonnes informations Smile

biba_archi
Archi_violet
Archi_violet

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 27
Localisation : constantine
Emploi/loisirs : étudiente
Université : université zerzara
Réputation : 0
Points : 11
Date d'inscription : 06/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.startimes2.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum