Architecture Tlemcen

la maison bioclimatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la maison bioclimatique

Message par bouguerra.z le Sam 17 Oct - 2:25

[size=21][size=21][size=21]L’analyse d’une conception bioclimatique se fait en huit étapes :
• site et climat,
• typologie du projet,
• isolation thermique de l’enveloppe,
• ventilation,
• apports solaires,
• besoins de chauffage et ECS,
• systèmes de chauffage et ECS,
• synthèse.
Isolation
Pour le plancher, on peut installer une dalle béton, une couche d’isolant et un
plancher chauffant basse température.
Pour les murs, il convient d’utiliser une isolation répartie avec la technique du
monomur de 30 cm d’épaisseur. Sa structure alvéolée remplie d’air et donc faiblement
conductrice de chaleur permet une excellente isolation.
Les ponts thermiques sont traités avec des rupteurs de pont thermique.
Pour les baies vitrées nous préconisons par exemple des vitrages à isolation thermique
renforcée avec menuiserie en aluminium équipé de rupteur de pont thermique.
La toiture doit être bien isolé avec par exemple 225 mm de laine de roche.
Cela permet de réduire significativement le Ubât.
Ventilation
La qualité de l’air a un impact important sur le confort dans la maison et sur la
consommation énergétique. 1,5 millions de me
circulent par an dans la maison.
Nous préconisons une ventilation hygroréglable de type B équipée de gaines rigides.
On peut également travailler avec des puits canadien. L’air extérieur circule dans
un puits enterré avant d’être distribué dans le logement par une VMC double flux.
L’air est ainsi préchauffé l’hiver ou rafraîchit l’été.

Prise en compte
des baies vitrées
Voici le flux solaire prise en compte pour 1 m de baies vitrées suivant la saison
et l’orientation en kWh sur la saison.
Orientation Hiver Eté
Nord
80 160
Nord-Est/Nord-Ouest 125 275
Est/Ouest 250 425
Sud-Est/Sud-Ouest 430 460
Sud 530 420
La surface des baies vitrées doit correspondre à 15 à 20% de la surface habitable
et il faut privilégier une orientation sud. Le confort d’été sera assuré à l’aide de
store banne ou volet roulant pour éviter à cette saison les apports solaires.
Confort d’été
Les éléments à prendre en compte sont :
l’orientation du séjour (favorable au sud),
la taille et la position des baies du séjour (15% de la surface habitable) en
position opposée,
la protection solaire des baies (débord, casquette, plantations),
une bonne isolation sous toiture,
l’inertie du bâtiment (monomur par exemple),
la réflexion du sol autour de la maison. Pour cela, il convient d’avoir du gazon
et des plantations. Il est préférable d’avoir les terrasses avec un revêtement
absorbant sombre.
Besoins chauffage et ECS
Pour le chauffage, il convient tout d’abord de réduire les besoins grâce à une
bonne isolation. Ensuite, nous avons vu qu’il fallait pouvoir profiter des apports
gratuits du soleil. Le confort en ECS ne doit pas être pénalisé (exemple : pouvoir
prendre un bain).
Il convient également d’avoir recours à la climatisation, nous avons vu notamment
comment appréhender le confort d’été sans consommation d’énergie.

Systèmes
Pour l’eau chaude sanitaire, on choisira un équipement de chauffe eau solaire.
Pour le chauffage et l’appoint ECS, on s’orientera vers la chaudière à condensation
avec régulation en fonction de la température extérieure qui alimentera un plancher
chauffant basse température et des radiateurs chaleurs douces (
ΔT 30) à l’étage.
Avec l’ensemble des équipements mentionnés dans ce chapitre et les précédents,
on voit que l’on peut obtenir des gains de consommations de 35% par rapport à
la consommation de référence de la RT 2000.
Récupération de l’eau de pluie
Les besoins naturels en eau d’une maison sont les suivants :
WC = 35 m/an
Lave linge, nettoyage = 17 m/an
Arrosage d’un jardin de 480 m/an = 33 m/an
Ce qui représente un besoin de 85 m
/an.
Une autonomie à 100% avec un équipement de stockage de 6 m
/an représente
une économie d’environ 425
/an.
Toiture végétalisée
Une toiture végétalisée permet de :
améliorer l’esthétique des toitures,
participer à la protection de l’environnement (les végétaux améliorent la qualité
de l’air et fixe le gaz carbonique),
protéger la toiture,
renforcer le confort thermique et phonique,
réguler les eaux pluviales.

bouguerra.z
Archi_rouge
Archi_rouge

Féminin
Nombre de messages : 211
Age : 31
Localisation : tebessa
Emploi/loisirs : architecte
Université : la fac de tebessa cheikh larbi tebessi
Réputation : 15
Points : 525
Date d'inscription : 02/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://bouguerra-architecte.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: la maison bioclimatique

Message par bouguerra.z le Sam 17 Oct - 2:26

L’analyse d’une conception bioclimatique se fait en huit étapes :
• site et climat,
• typologie du projet,
• isolation thermique de l’enveloppe,
• ventilation,
• apports solaires,
• besoins de chauffage et ECS,
• systèmes de chauffage et ECS,
• synthèse.
Isolation
Pour le plancher, on peut installer une dalle béton, une couche d’isolant et un
plancher chauffant basse température.
Pour les murs, il convient d’utiliser une isolation répartie avec la technique du
monomur de 30 cm d’épaisseur. Sa structure alvéolée remplie d’air et donc faiblement
conductrice de chaleur permet une excellente isolation.
Les ponts thermiques sont traités avec des rupteurs de pont thermique.
Pour les baies vitrées nous préconisons par exemple des vitrages à isolation thermique
renforcée avec menuiserie en aluminium équipé de rupteur de pont thermique.
La toiture doit être bien isolé avec par exemple 225 mm de laine de roche.
Cela permet de réduire significativement le Ubât.
Ventilation
La qualité de l’air a un impact important sur le confort dans la maison et sur la
consommation énergétique. 1,5 millions de me
circulent par an dans la maison.
Nous préconisons une ventilation hygroréglable de type B équipée de gaines rigides.
On peut également travailler avec des puits canadien. L’air extérieur circule dans
un puits enterré avant d’être distribué dans le logement par une VMC double flux.
L’air est ainsi préchauffé l’hiver ou rafraîchit l’été.

Prise en compte
des baies vitrées
Voici le flux solaire prise en compte pour 1 m de baies vitrées suivant la saison
et l’orientation en kWh sur la saison.
Orientation Hiver Eté
Nord
80 160
Nord-Est/Nord-Ouest 125 275
Est/Ouest 250 425
Sud-Est/Sud-Ouest 430 460
Sud 530 420
La surface des baies vitrées doit correspondre à 15 à 20% de la surface habitable
et il faut privilégier une orientation sud. Le confort d’été sera assuré à l’aide de
store banne ou volet roulant pour éviter à cette saison les apports solaires.
Confort d’été
Les éléments à prendre en compte sont :
l’orientation du séjour (favorable au sud),
la taille et la position des baies du séjour (15% de la surface habitable) en
position opposée,
la protection solaire des baies (débord, casquette, plantations),
une bonne isolation sous toiture,
l’inertie du bâtiment (monomur par exemple),
la réflexion du sol autour de la maison. Pour cela, il convient d’avoir du gazon
et des plantations. Il est préférable d’avoir les terrasses avec un revêtement
absorbant sombre.
Besoins chauffage et ECS
Pour le chauffage, il convient tout d’abord de réduire les besoins grâce à une
bonne isolation. Ensuite, nous avons vu qu’il fallait pouvoir profiter des apports
gratuits du soleil. Le confort en ECS ne doit pas être pénalisé (exemple : pouvoir
prendre un bain).
Il convient également d’avoir recours à la climatisation, nous avons vu notamment
comment appréhender le confort d’été sans consommation d’énergie.

Systèmes
Pour l’eau chaude sanitaire, on choisira un équipement de chauffe eau solaire.
Pour le chauffage et l’appoint ECS, on s’orientera vers la chaudière à condensation
avec régulation en fonction de la température extérieure qui alimentera un plancher
chauffant basse température et des radiateurs chaleurs douces (
ΔT 30) à l’étage.
Avec l’ensemble des équipements mentionnés dans ce chapitre et les précédents,
on voit que l’on peut obtenir des gains de consommations de 35% par rapport à
la consommation de référence de la RT 2000.
Récupération de l’eau de pluie
Les besoins naturels en eau d’une maison sont les suivants :
WC = 35 m/an
Lave linge, nettoyage = 17 m/an
Arrosage d’un jardin de 480 m/an = 33 m/an
Ce qui représente un besoin de 85 m
/an.
Une autonomie à 100% avec un équipement de stockage de 6 m
/an représente
une économie d’environ 425
/an.
Toiture végétalisée
Une toiture végétalisée permet de :
améliorer l’esthétique des toitures,
participer à la protection de l’environnement (les végétaux améliorent la qualité
de l’air et fixe le gaz carbonique),
protéger la toiture,
renforcer le confort thermique et phonique,
réguler les eaux pluviales.

bouguerra.z
Archi_rouge
Archi_rouge

Féminin
Nombre de messages : 211
Age : 31
Localisation : tebessa
Emploi/loisirs : architecte
Université : la fac de tebessa cheikh larbi tebessi
Réputation : 15
Points : 525
Date d'inscription : 02/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://bouguerra-architecte.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum