Architecture Tlemcen

Des principes simples et de bon sens:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des principes simples et de bon sens:

Message par bouguerra.z le Sam 17 Oct - 18:09

Le concepteur doit bien connaître le site et utiliser ses avantages : protection naturelle aux vents froids et au soleil estival grâce à la topographie du terrain ou à la végétation, ensoleillement hivernal, masques solaires, ...Les formes et les orientations sont choisies en fonction de l'ensoleillement, en développant les façades répondant aux objectifs d'économie d'énergie en hiver et de confort en été. Le bâtiment est relativement compact pour éviter les déperditions tout en maximisant les apports solaires gratuits en période froide.Les espaces intérieurs sont organisés en fonction de l'usage, de manière à ce quel'ambiance thermique corresponde aux activités et aux heures d'utilisation. Les espaces situés au
Nord seront plutôt des espaces « tampons », c'est-à-dire rarement utilisés mais jouant un rôle protecteur vis-à-vis du froid. Traditionnellement les combles ne sont pas aménagées, c'est en effet l'espace qui subit le plus les rigueurs du climat : glacial en hiver, torride en été.Le bâtiment est conçu en fonction de la course du soleil. La hauteur et les orientations du soleil sont prises en compte pour se protéger des apports solaires en été et des éblouissements. Les emplacements des locaux sont choisis pour bénéficier d'un ensoleillement au moment voulu.
Les conditions climatiques sont considérées comme des ressources potentielles. Pour
cela, le maître d'ouvrage doit transmettre au maître d'oeuvre un maximum de données rayonnement solaire incident et intensité,, température mensuelles, DJU, régime des vents, diagramme solaire, ... L'architecte doit toutefois connaître certains principes pour acquérir des données grâce à l'observation. Ainsi, il faut savoir qu'un environnement végétalisé rafraîchit grâce à l'évapotranspiration des plantes tandis que des sols minéraux sont très rayonnants et retardent la chute des températures en soirée. La configuration du relief ou du bâti environnant influence fortement le régime des vents, en créant parfois des effets venturi ou des turbulences.
Les matériaux et les systèmes sont considérés comme des outils. Tous les
matériaux ont des caractéristiques thermiques différentes qui peuvent être utilisées plus ou moins judicieusement : conductivité thermique (facilité de transmission de la chaleur par conduction), capacité thermique (aptitude à stocker de la chaleur), diffusivité thermique (rapidité à transmettre la chaleur), effusivité thermique (rapidité à absorber la chaleur), coefficient de réflexion et, pour les vitrages, facteur solaire (capacité de transmission énergétique), coefficient de transmission (capacité de transmission lumineuse) et coefficient de transmission thermique (U : capacité à s'opposer à la fuite des calories).
Les composants des parois sont choisis en fonction de l'orientation et du rôle thermique
de la paroi
. En particulier, la paroi Nord à vocation à être très isolée tandis que la paroi sud
sera utilisée pour capter l'énergie, la stocker et la restituer pendant la nuit. La toiture et la paroi ouest seront conçues pour protéger le bâtiment des apports solaires indésirables et restituer, avec un déphasage, la chaleur qu'elles auront inévitablement emmagasinée. Les parois intérieures auront surtout une fonction de
stockage. Comme les matériaux, chaque type de parois possède des propriétés. Les auteurs détaillent
lesquelles sont les plus adaptées à un contexte donné : murs maçonnés à isolation répartie, murs maçonnés minces avec une isolation par l'extérieur, murs à ossature bois avec un remplissage isolant et murs en bois massif. Ils expliquent les précautions à prendre avant de rénover un mur traditionnel. Les parois vitrées ont besoin d'être groupées avec d'autres éléments pour être performantes : murs à forte inertie pour stocker la chaleur, protections solaires pour éviter les surchauffes, volets pour renforcer l'isolation nocturne, rideaux pour prévenir le phénomène de parois froides,... Les protections solaires peuvent correspondre à des éléments architecturaux, comme les casquettes, à des éléments mobiles, tels les stores et les volets, ou plus naturellement utiliser la végétation : arbres à feuilles caduques, treilles, haies,...

bouguerra.z
Archi_rouge
Archi_rouge

Féminin
Nombre de messages : 211
Age : 31
Localisation : tebessa
Emploi/loisirs : architecte
Université : la fac de tebessa cheikh larbi tebessi
Réputation : 15
Points : 525
Date d'inscription : 02/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://bouguerra-architecte.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum