Architecture Tlemcen

pour les 5eme année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

pour les 5eme année

Message par bouguerra.z le Dim 1 Nov - 2:21

Comptes-rendus de lectures:L'image de la cité

Kévin Lynch révolutionna la pensée sur la ville par ce livre, encore aujourd’hui une référence dans la théorie de l’aménagement urbain. Kévin Lynch parle de sémiologie de la ville, de la ville perçue comme une image. Il accorde de l’importance aux signes de la ville , aux noeuds, aux repères...Un classique dans les bibliothèques d’architecture.
Comptes-rendus:
I- L'image de l'environnement

Ce livre examine les qualités visuelles de la ville
-3). Les quartiers

Un quartier est déterminé par l'existence de plusieurs caractères distinctifs relevant du type de bâti, de décoration, d'activités, de classes sociales et de "races" (surtout à Jersey-City). A Boston, c'est la "force thématique" des différents quartiers qui constitue l'élément fondamental de l'image de la ville, suppléant l'absence de clarté de la voirie et assurant le bien-être des gens.

-4). Les noeuds

Ce sont des jonctions de voies où l'on doit prendre des décisions (de direction notamment, mais aussi de mode de transport : ainsi les stations de métro, les gares sont des nœuds), contrainte qui rend les voyageurs plus attentifs (et donc plus sensibles à ce qui est placé là). La force de l'impression visuelle faite par les nœud dépend de la vigueur de leur forme, de la clarté des liaisons entre les différentes voies et de la particularité des bâtiments qui sont là (la place Saint-Marc étant un exemple parfait).

5). Les points de repère

Ce sont des références simples, qui permettent aux habitués de la ville de se guider. Ils se présentent en "grappes", un détail clé en faisant anticiper un autre : la reconnaissance de ces indications assure efficacité fonctionnelle (on se repère) et sécurité émotionnelle (on est rassuré).
La singularité d'un point de repère est donnée par une forme claire, un contraste avec l'arrière plan (le point de repère est propre dans une ville sale, neuf dans une ville ancienne etc), une localisation qui ressort (à cause de la grande taille, du contraste local : un bâtiment en retrait par exemple). (p. 92)
-Relations avec les éléments
Les différents éléments peuvent se renforcer ou se détruire (par exemple une grande rue désarticule un quartier en le transperçant) : mais tous agissent ensemble pour produire une image, à l'échelle du quartier en général. (p. 97)
-L'image changeante
Les images diffèrent selon l'échelle - l'idéal étant que des relations existent entre les différents niveaux (qu'un immeuble soit reconnaissable de loin comme de près) - le point de vue, le moment … L'image se développe à partir des grandes voies, puis se modifie lorsque l'environnement devient familier (et même alors, on simplifie l'image comme en la caricaturant). Mais une certaine continuité de l'image est importante lorsque la ville se transforme. (p. 100)
-La qualité de l'image
Une image forte est une image riche de détails et de sensations concrètes, offrant une structure complète et continue : c'est-à-dire que toutes les parties de la ville sont fermement et clairement liées, rendant les déplacements faciles et libres (alors qu'au début, le manque de connaissances précises de la ville rend l'image décousue)

bouguerra.z
Archi_rouge
Archi_rouge

Féminin
Nombre de messages : 211
Age : 31
Localisation : tebessa
Emploi/loisirs : architecte
Université : la fac de tebessa cheikh larbi tebessi
Réputation : 15
Points : 525
Date d'inscription : 02/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://bouguerra-architecte.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: pour les 5eme année

Message par dalal le Dim 1 Nov - 12:38

salam
alors zahira , tu viens de citer 3 éléments , mais à vrai dire on a 5 éléments de keven lynch :
1.Les voies
C'est le réseau des voies qui permet d'appréhender la ville et d'en relier les éléments : d'où leur importance pour les habitants connaissant assez bien la ville.
Les voies se particularisent par les activités qui les bordent, par leur largeur (à laquelle on associe "rue principale") ou leur étroitesse, par les caractéristiques des façades ou de la végétation. L'imagibilité des voies s'accroît grâce à plusieurs qualités :
. leur continuité, par la continuité de la chaussée, de la largeur, du nom …
. leur direction : la pente, des gradients d'intensité d'utilisation ou d'ancienneté, un bâtiment typique d'un côté, etc. permettent de se rendre compte de la direction qu'on a prise. Il est important aussi que les extrémités (l'origine et la destination) soient nettes, par exemple grâce à la présence d'un bâtiment dans l'axe visuel. C'est la clôture visuelle.
. leur étalonnage : des points de repère permettent de se situer le long de la voie
. leur caractère en ligne, c'est-à-dire rapporté clairement au reste de la voirie. Ce n'est pas le cas à Boston où certaines rues parallèles deviennent perpendiculaires, ni à la sortie des autoroutes en tranchées ou des stations de métro.
Les intersections, importantes car là se prennent les décisions d'orientation, doivent être facilement comprises - surtout lorsqu'elles font se croiser plus de 4 voies - : c'est rarement le cas des échangeurs autoroutiers. (p. 57)

2.Les limites
Les plus fortes de ces frontières entre deux quartiers, sont les limites visibles, continues, impénétrables : telles sont les rivières, les fronts de mer ou de lac (comme à Chicago), limites liquides donnant des références directionnelles et latérales. Les limites sont souvent aussi des voies : certaines sont des coutures qui réunissent deux quartiers et rassemblent les habitants. Les voies ferrées surélevées sont des limites aériennes qui pourraient servir à s'orienter efficacement, grâce à la direction qu'elles indiquent. (p. 72)

3.Les quartiers: ( voir l'explication ci-haut )

4.Les points de repère:
( expliqué ci-haut)

5. Les nœuds : ( expliqué ci-haut)

donc, ce qu'il faut retenir de ce livre est principalement : les éléments composants de l'image de la ville et qui sont:
1 Les voies
2Les limites,
3 les quariters
4 Les noeuds
5 les points de repères.

dalal
Archi_vert
Archi_vert

Féminin
Nombre de messages : 38
Age : 31
Localisation : constantine
Emploi/loisirs : etudiante
Université : constantine
Réputation : 6
Points : 62
Date d'inscription : 14/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://architous.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: pour les 5eme année

Message par dana le Mar 15 Déc - 19:44

salam.j'ai besoin des information sur l'habitat traditionnel.

dana
Archi_blanc
Archi_blanc

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 29
Localisation : batna
Emploi/loisirs : étudiante
Université : batna
Réputation : 0
Points : 3
Date d'inscription : 25/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pour les 5eme année

Message par dana le Mer 16 Déc - 20:01

aidez moi svp

dana
Archi_blanc
Archi_blanc

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 29
Localisation : batna
Emploi/loisirs : étudiante
Université : batna
Réputation : 0
Points : 3
Date d'inscription : 25/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pour les 5eme année

Message par dalal le Mer 16 Déc - 21:06

salam à tous ( ca fait bien long temps que je n'ai pas passé par la , mais je m'adapte peu avec ce nouveau look ...lool)
ok pour dana tu trouveras une réponse ici :l'habitat traditionnel en Algérie
http://architous.1fr1.net/habitat-f15/les-maisons-traditionnelles-en-algerie-t352.htm

bon courage
salam

dalal
Archi_vert
Archi_vert

Féminin
Nombre de messages : 38
Age : 31
Localisation : constantine
Emploi/loisirs : etudiante
Université : constantine
Réputation : 6
Points : 62
Date d'inscription : 14/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://architous.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: pour les 5eme année

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum